Bibliothèque

Bibliothèque François-Mitterrand

  • Habituels

    • Mardi : 15h - 18h
    • Mercredi : 10h - 12h / 15h - 18h
    • Jeudi : 15h - 18h
    • Vendredi : 15h - 18h
    • Samedi : 10h - 12h30 / 15h - 17h

9 rue Jean Jaurès
38610 Gières

04.76.89.37.28

Fermetures annuelles
Le samedi 14 juillet 2018 Du 31 juillet au 15 août 2018 et du 25 au 31 décembre 2018

Fermé. Réouverture Mardi à 15:00

Accès
Bus 15 (arrêt place de la République) Bus 14 (arrêt Edelweiss) Tram B et C (arrêt gare de Gières) Parking en face et derrière la bibliothèque

Calendrier
« mai 2019 »
Calendrier en jours du mois
lunmarmerjeuvensamdim
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112

Château de femmes (Jessica Shattuck)

note: 1Châteaux de femmes Robert - 12 janvier 2019

Du groupe d'allemands antinazis, il ne reste que de rares conjointes qui se réunissent pour subsister...C'est là le seul intérêt de ce livre écrit au bout de sept ans de [...]

Ton histoire, mon histoire (Connie Palmen)

note: 5Ton histoire mon histoire Robert - 7 février 2019

Le couple Sylvia Plath / Ted Hughes est au centre de ce roman où le mari tente de justifier le suicide par gaz de son épouse. Poètes tous les deux, [...]

Ma dévotion (Julia Kerninon)

note: 2Ma dévotion Robert - 7 février 2019

Helen explique à son ex-mari pourquoi, par deux fois, leur couple n'a pas tenu. Lui est un peintre célèbre, volage avec l'accord de sa femme, elle est plus réservée et [...]

Critique

 

La Daronne (Hannelore Cayre)

note: 3La daronne Robert - 8 octobre 2017

Patience Portefeux est traductrice judiciaire en langue arabe. Elle se retrouve au centre d'un trafic de stupéfiants dont elle décrypte tous les messages retenus par la police. Sa vie privée est fade, tourmentée par sa mère qui yoyote et puis un jour, elle passe de l'autre côté de la loi. Elle s'approprie une importante cargaison de drogue et devient... la daronne. Ce joyeux salmigondis écrit par une avocate se lit très vite, et à défaut d'enrichir la littérature policière, il donnera des pistes aux Gièrois pour stocker et dealer des produits illicites.