Bibliothèque

Bibliothèque François-Mitterrand

  • Horaires habituels

    • Mardi : 15h - 18h
    • Mercredi : 10h - 12h / 15h - 18h
    • Jeudi : 15h - 18h
    • Vendredi : 15h - 18h
    • Samedi : 10h - 12h30 / 15h - 17h
  • Du 20 au31 août du mardi 20 au samedi 31 août 2019

    • Mardi : 15h - 18h
    • Mercredi : 10h - 12h
    • Jeudi : 15h - 18h
    • Vendredi : 15h - 18h
    • Samedi : 10h - 12h30
  • Horaires du 9 juillet au 3 août 2019 du mardi 09 juillet au samedi 03 août 2019

    • Mardi : 15h - 18h
    • Mercredi : 10h - 12h
    • Jeudi : 15h - 18h
    • Vendredi : 15h - 18h
    • Samedi : 10h - 12h30

9 rue Jean Jaurès
38610 Gières

04.76.89.37.28

Fermetures annuelles
Du 5 au 19 août 2019 Le vendredi 1er novembre Du 25 au 1er janvier 2020

Fermé. Réouverture Mardi à 15:00

Accès
Bus 15 (arrêt place de la République) Bus 14 (arrêt Edelweiss) Tram B et C (arrêt gare de Gières) Parking en face et derrière la bibliothèque

Calendrier
« juillet 2019 »
Calendrier en jours du mois
lunmarmerjeuvensamdim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234

Le Noir qui infiltra le Ku Klux Klan (Ron Stallworth)

note: 1Une lecture incroyable ! Nicole H - 18 juillet 2019

C'est l'autobiographie de Ron Stallworth, jeune noir dans une police blanche, qui va être amené à enquêter sur le Klan en 1978.
Ce livre, très documenté et très drôle, est a [...]

Jamais (Bruno Duhamel)

note: 5Jamais Chantal - 17 juillet 2019

Madeleine au caractère bien trempé est drôle et attachante. Elle est aveugle de naissance, et c'est la force de cette histoire.

Open Bar - 1re tournée (Fabcaro)

note: 5Open bar Chantal - 17 juillet 2019

Fabcaro nous emmène encore une fois dans ce qu'il sait faire de mieux : nous faire rire de nous-mêmes.

Critique

 

La sonate à Bridgetower (Emmanuel Dongala)

note: 2La sonate à Bridgetower Robert - 10 juin 2017

Roman dédié à la musique, aux tumultueuses idées du XVIII ième siècle où l'on commence à exiger l'égalité entre les Blancs et les Noirs. George Bridgetower est un violoniste prodige de neuf ans...noir. Il parcourt l'Europe où les puissants font la loi mais lui que deviendra-t-il ? Il croise Kreutzer, Haydn et Beethowen, personnage antipathique au possible. Bon roman où la musique joue un rôle, ainsi que la défense des esclaves...mais cinquante pages en moins aurait dynamisé le livre. Par chance, l'auteur évite le prosélytisme !