Bibliothèque

Bibliothèque François-Mitterrand

  • Horaires habituels

    • Mardi : 15h - 18h
    • Mercredi : 10h - 12h / 15h - 18h
    • Jeudi : 15h - 18h
    • Vendredi : 15h - 18h
    • Samedi : 10h - 12h30 / 15h - 17h
  • Du 20 au31 août du mardi 20 au samedi 31 août 2019

    • Mardi : 15h - 18h
    • Mercredi : 10h - 12h
    • Jeudi : 15h - 18h
    • Vendredi : 15h - 18h
    • Samedi : 10h - 12h30
  • Horaires du 9 juillet au 3 août 2019 du mardi 09 juillet au samedi 03 août 2019

    • Mardi : 15h - 18h
    • Mercredi : 10h - 12h
    • Jeudi : 15h - 18h
    • Vendredi : 15h - 18h
    • Samedi : 10h - 12h30

9 rue Jean Jaurès
38610 Gières

04.76.89.37.28

Fermetures annuelles
Du 5 au 19 août 2019 Le vendredi 1er novembre Du 25 au 1er janvier 2020

Fermé. Réouverture Mardi à 15:00

Accès
Bus 15 (arrêt place de la République) Bus 14 (arrêt Edelweiss) Tram B et C (arrêt gare de Gières) Parking en face et derrière la bibliothèque

Calendrier
« juillet 2019 »
Calendrier en jours du mois
lunmarmerjeuvensamdim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234

Idiss (Robert Badinter)

note: 3Intimiste et émouvant Nicole H - 18 juillet 2019

L’auteur a écrit ce livre en hommage à ma grand-mère maternelle, Idiss. Ce n’est ni une biographie, ni une étude sur la condition des immigrés juifs de l'Empire russe venus [...]

Les mafieuses (Pascale DIETRICH)

note: 2Un polar féministe et grenoblois Nicole H - 18 juillet 2019

La mafia vue du côté des femmes : Leone, chef de la mafia grenobloise, meurt suite à une attaque cardiaque. Mais avant de mourir, il charge un tueur à gages [...]

L'Une rêve, l'autre pas (Nancy Kress)

note: 3A quoi sert le sommeil ? Nicole H - 18 juillet 2019

Alors que deux jumelles viennent au monde, l'une d'entre elles bénéficie d'une modification génétique qui lui permet de ne plus dormir.
Un court roman qui interroge la société avec beaucoup de [...]

Critique

 

La servante écarlate (Margaret Atwood)

note: 5La servante écarlate Robert - 5 novembre 2017

Le premier roman qui traite du thème des mères porteuses dans la littérature. Un univers où le cynisme se dispute à la chosification des corps féminins. Ce texte lu à sa parution il y a plus d'un quart de siècle, relu l'an dernier, me fascine toujours. Margaret Atwood est, assurément, autant romancière que visionnaire.